Réglementation

En France, pour pouvoir produire et commercialiser du vin à partir d’un cépage il faut que ce dernier réponde à deux conditions cumulatives : être inscrit au catalogue officiel, et être classé en tant que variété de vigne à raisins de cuve. Si les tous premiers classements définitifs de cépages résistants ont eu lieu début 2017, certains cépages ne bénéficient que d’un classement temporaire, même s’ils sont parfois inscrits dans le catalogue de leur pays d’obtention. Il est alors possible de planter des parcelles expérimentales, sur des surfaces limitées. Les modalités sont définies par l’arrêté ministériel du 9 mai 2016 dans le cadre du nouveau régime des autorisations de plantation.

Les variétés classées

OrigineVariétésStatut
France4 INRAE-Resdur (Artaban, Floreal, Vidoc et Voltis)
11 INRAE-Bouquet
7 INRAE-Resdur2
Classement définitif
Classement temporaire
Classement temporaire
AllemagneMuscaris, Souvignier Gris, Monarch, Prior,
Bronner, Johanniter, Solaris, Saphira, Cabernet Cortis
Classement définitif
SuisseCabernet blanc, Pinotin, SauvignacClassement définitif
ItalieSoreli
Fleurtai
UD-31.125 N
Classement définitif
Classement temporaire
Classement temporaire
[faq cat_id= »21″]

Pour en savoir plus :

FranceAgriMer, Plantation en vue d’expérimentations de variétés et autres expérimentations

Dossier de presse INRA/IFV : « Pour une viticulture durable et de qualité : les résistances au cœur de la sélection variétale », janvier 2017

Vitis International Variety Catalogue (VIVC)

INAO, Jacques Gautier et Eric Rosaz, 2014. L’évolution de l’encépagement des indications géographiques française : outils de gestion du vignoble et contraintes subies